Ce voyage se devait d'être différent

Publié le par Calou

Xin chao ! (= "salut", prononcer [sin jao])

Apres quelques jours d'absence, revoici le blog AsieGoreng avec aujourd'hui: l'expedition sur le Mekong, une folle soiree karaoke avec des vietnamiens et la route vers le nord qui commence...

On commence donc Mercredi, ou, apres un reveil bien tardif, nous decidons de partir vers le fleuve pour y voir les embarcaderes ou le musee Ho Chi Min. Nous n'y arriverons bien entendu jamais. On s'est arreté a une boutique de souvenir sur l'avenue Le Loi. Et lail nous est soudain monte une folie depensiere, on avait 4 vendeuses qui faisaient les aller-retour pour venir chercher les objets que nous pointions du doigt et en faire plusieurs tas. 2 heures dans le magasin, on s'est regalé. Des tableaux, des statuettes, des conneries en tous genres. Ensuite taxi direction la Main Post Office, construite par les francais et qui ressemble traits pour traits a une gare francaise. Direction le bureau 14 pour l'envoi de colis a l'etranger. 70 kg sur la balance en tarif lent qui arriveront peut etre cette année, sinon l'année prochaine :)
Une fois l'operation colis effectuée on est retourné vers l'hotel. Crevés. On avait quand meme marché pres de 500 m. dans la journée, on s'est donc arreté dans un magasin de donuts local avec gros coussins pour bien etre étalés comme des sales pendant qu'on s'envoie un Milkshake chocolat. Une fois dans la chambre un peu d'internet et preparation des sacs pour le Mekong, tot le lendemain matin. On a ensuite été boire un coup puis manger au Café 333 (Baa Baa Baa). Ensuite dodo...
Et réveil Jeudi matin a 6h50 pour etre prets pour le bus qui part a 8h. Petit-déjeuner Omelette + Thé + Petites bananes. On a choisi TM Brothers, la meme compagnie qui nous emmené aux Cu Chi tunnels. Notre guide du jour n'a carrement rien a avoir avec ce bon vieux Joey de l'autre jour. Elle s'appelle Nguyen Thi Thanh Tinh, mais on peut l'appeler "Quiet", pas de problemes. Alors en route vers le delta du Mékong. Deux bonnes heures de route pour atteindre My Tho (="Jolie Fille"). A la fois la plus grande ville de la province et point de départ des bateaux pour les croisieres fluviales. Nous prenons un premier bateau (30 places) en direction de Dragon Island ou on a visité une fabrique de Coconut Candies. Bonbons tradtionnels faits avec les vieilles noix de coco. Super bon cette connerie. On discute un peux avec deux francais du groupe, Fred et Jean. Fred est en train de faire son tour du monde (il est parti en Juin et a deja fait l'amérique du sud) et Jean son grand frere est venu le rejoindre pour un mois au Vietnam. Ils sont plein d'histoires sympa sur les voyages, en particulier sur la Nouvelle-Calédonie. On reprend ensuite le bateau pour aller sur l'ile en face ou des vélos nous attendent pour faire un tour sur un petit chemin au bord de l'eau dont ils nous diront des nouvelles. En fait il manque une dizaine de vélos. Le clan francais, accompagnés de 4 ou cinq autres personnes se portent du coup volontaires pour aller boire des Tiger Beer et du lait de coco au bar de l'ile. Vélo contre boissons = Une sorte de Troc de l'ile... bien sur. Une petite demi-heure plus tard, le reste du groupe est de retour et nous profitons du repas inclus dans la journée plus quelques nems qu'on se fait péter. Aprés-manger, la guide proposent a ceux qui ne l'ont pas encore fait de prendre les vélos pour refaire le tour avec elle. Ne comptant que sur notre courage, nous décidons donc de ne pas y aller et de finir notre conversation sur le nord du Vietnam avec Fred. Quiet repart donc seulement accompagnée de deux danoises. Et laaaa c'eest leee draaaamee.... Selon les propos rapportés par sa copine qui la suivait de pres, apres quelques virages seulement Miss Copenhaghe aurait fait un tout droit dans le fossé, un triple axel, un vol plané, et s'est fracturé le nez. 8.6 - 7.4 - 9.3 - 9.1. Du coup, évacuation vers la clinique la plus proche, a seulement 40 km de la. La guide devant accompagner la danoise nous avons donc attendu pendant une bonne heure l'arrivée d'un autre guide. Bon autant vous dire qu'on l'a tres vite surnommé Johnny. Un metre moins le quart, 70 kilos, une coupe au bol. Bref, Johnny c'est avant tout un physique. Et la il s'exprime: d'une voix douce, certes, mais carrement incompréhensible. Alors pendant le restant de l'apres-midi tout le monde se regardait avec un petit rictus nerveux. Le truc c'est qu'il mettait tellement d'énergie et il avait l'air tellement heureux que tu pouvais pas lui en vouloir a Johnny. On a pris un bateau 10 places en direction d'une autre ile ou, apres une petite balade et une pause-thé avec du gingembre, des bananes, et du lotus séchés on  est monté dans des barques pour 4. Assis l'un derriere l'autre avec deux vietnamiens. Une a l'avant, l'autre a l'arriere, qui nous ont fait naviguer dans des canaux, le long des cocotiers, sous une chaleur tropicale pendant 20 minutes ou comment dire... ben on était bien en fait !
A la fin de notre session jungle, on retrouve le bateau a moteur qui nous ramene a My Tho. De la, Johnny prend les choses en main. On reste donc a quai un bon moment, avant de monter dans le bus. Jeanjean en profite pour méditer sur son sort. On prend la route de Can Tho. 2 heures de bus. A 20h on arrive a Ben Tre pour prendre le bac. Il commence tout juste a y avoir des ponts qui tiennent la route (Mouais ca passe) sur le Mékong, dont la plupart sont financés par des pays du pacifique comme l'Australie ou le Japon. La plupart des allées-venues sur le Mékong se font donc par bacs successifs ou se melent bus, voitures, motos et pietons. La traversee dure a peine une dizine de minutes et nous arrivons enfin a Can Tho. La le groupe se separe en deux parties, ceux qui vont dormir chez l'habitant et ceux qui dorment chez l'habitant et ceux qui dorment a l'hotel...
Jean: Pourquoi on dort pas chez l'habitant ?
Pascal: Parce qu'on est trop con pour lire le prospectus en entier...
Il y avait juste une petite difference de 100 000 (=4 Euros) pour le Homestay. Encore eut-il fallut se renseigner avant. Dommage, une prochaine fois peut-etre... Nuit fabuleuse du coté de l'hotel d'ailleurs puisqu'un mariage se deroulant dans la rue de derriere avait mis la musique a fond jusqu'a 2h du mat, pas trop grave, puisqu'on avait rendez-vous a 6h30 dans la salle de restaurant pour le petit-dejeuner.
On arrive donc fracassés devant notre formule Omelette-Thé-Bananes. A 7h00 on part vers le port de Can Tho pour rejoindre notre bateau. On arrive une dizaine de minutes plus tard au marché flottant. Des dizaines de bateaux amares en plein milieu du fleuves ou les transactions s'enchainent de barques en jonques et de jonques en bateaux. Le marché a lieu tous les jours de l'année. Les familles vivent sur leurs bateaux et remontent le Mékong pour aller chercher les fruits et légumes chez les agriculteurs en amont dans la vallée puis redescendent les vendre a Can Tho. Sur chaque bateau, on peut apercevoir une sorte de mas en bambou ou sont accrochés les fruits ou légumes en vente. notre bateau s'approche d'un autre ou on achetera des ananas, fruits du dragon, mangues etc... La balade en bateau continue le long d'une riviere ou on s'arretera par deux fois. pour visiter un atelier de fabrication de papier de riz et de noodles de riz, puis promenade au mileu des bougainvillies et des fleur de lotus ou on traversera un pont de singe avant de reprendre le bateau pour deposer quelques voyageurs au port puis regagner "la terre ferme" du cote de Ben Tre. Un retour marque par la presence d'un passager un peu special. En effet, dans le bus nous sommes rejoints par un petit groupe dont le guide a ramene un poulet, voir meme un coq de combat, vu le gabarit de la bestiole. Il a les pieds lies et patauge dans un sac plastique ou il pisse et chie allegrement donnant au  trajet un "funky smell" qui nous oblige a reculer de siege en siege minutes apres minutes. Je m'assoie a cote d'un couple de neo-zelandais, Willy et sa femme, qui sont en voyage de noces a travers le Vietnam durant 3 semaines. Grosse rigolade sur tout ce qui s'est passe depuis 24h, les danoises, le poulet, les guides etc...
Notre guide Quiet nous invite Willy, Jean et moi a l'accompagner a une soiree Karaoke avec des amis a elle. Une fois arrives a Saigon on regagne notre bon vieu My My Arthouse sur Pham Ngu Lao. Mamie et ses employes sont aux petits soins et nous on fait notre lessive (20000 dongs le kilo d'affaires sales = 0,75 euros). On prend une douche et c'est deja l'heure de redescendre car Quiet vient nous chercher pour partir a la soiree. On retrouve Willy au bas de son hotel, sous une pluie battante et nous voila partis dans le taxi. Une fois sur place, l'endroit est sur 5 etages avec deux salles privatives de karaoke par etages. Nous sommes les premiers arrives, on commande une Tiger ainsi que le diner. Les amis de Quiet arrivent au fur et a mesure. Il faut noter que la lumiere un peu rougeatre et les tapisseries tres 70's donnent un petit cote "Las Vegas Parano" a la scene. Quiet commence a chanter, puis c'est Willy et moi pour une tres "interessante" interpretation de Hit the Road Jack. S'en suit une serie interminable de chansons Vietnamiennes toute plus "Radio Suicide" les unes que les autres. Heureusement on nous apprend comment trinquer a Saigon : Một, Hai, Ba... Yooooooooo !!! Jeanjean est en bad complet, mais Willy et moi sommes la pour faire de la merde et chanter et danser avec nos amis viets. Arrive maintenant le clou de la soiree :) Standy by me chante par Carmen et moi. Soiree hyper marrante au final. Taxi de retour et derniere biere au Allez Boo au coin de la rue avec Willy avant d'aller se coucher autour des 2h du mat'. Il faut encore faire le sac... Car le bus part a 8h... Direction Mui Ne a 5h de bus de Saigon (donc 100km je dirais, tellement c'est le bordel sur la route :). Le soleil brille au max a Mui Ne, c'est une plage de sable de plusieures dizaines de kilometres de long sur la Mer de Chine. Arrives a l'arret de bus, nous avons pris deux Moto-Taxis pour nous emmener jusqu'a l'hotel. Le Dragon Fly Guesthouse. Grands bungalows a environs 10 euros la nuit. La plage n'est qu'a deux minutes et j'ai pu m'y baigner cet aprem', elle est a 28 degres. Mais on dispose aussi du squattage de la piscine du 4 etoiles de l'autre cote de la rue qui culmine elle a 30 degres. Nous sejournerons 4 nuits ici, on dispose d'internet pour donner des news et mettre quelques photos, malheurseusement, le reseau est trop faible pour mettre des videos en ligne. Il faudra encore patienter un peu pour voir des videos de nos balades au bord de l'eau et de nos exploits a grands coups de cordes vocales :)
D'ici la une bise a tous et merci a Nice d'avoir mis une branlee a Lyon, ca fait zizir !

Publié dans Vietnam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Après Stand by me de jour, de nuit, aéu reveil, en voiture,....etc il manquait plus que la version Karaoké vietnamienne :-).<br /> <br /> En tout cas tip top top ( hate de voir la version karaoké)<br /> <br /> bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> on se régale et on fait un superbe voyage<br /> c'est tellement bien écrit<br /> bises a tous les 2<br /> <br /> <br />
Répondre